21-23 mars à Bruxelles : « En roue libre », le festival du voyage à vélo!

2e édition cette année… Voilà un chouette festival de voyage à vélo au plat pays!

Venez, j’y serai comme bénévole! Vous verrez que la cyclocigale est toujours là, j’ai juste pris qqs cheveux blancs… de sagesse! 🙂

Festival En roue libre, du 21 au 23 mars 2019
Maison haute et La Vénerie / Ecuries, place Antoine Gilson 2 – 3, 1170 Bruxelles
www.enrouelibre.be – FB : https://www.facebook.com/enrouelibrefestival/

Le programme alléchant et la bande-annonce, c’est par ici !

Publicités

Ce samedi 17 mars à Bruxelles : En roue libre, le festival du voyage à vélo!

Un peu tard certes pour vous prévenir… mais voilà une chouette initiative en Belgique à laquelle je vous convie vivement : En roue libre, le festival du voyage à vélo, c’est ce samedi 17 mars à Bruxelles (Boitsfort)!

Pour celleux qui voudraient (re)voir la vidéo de mon voyage, la projection est à 16h.

Au plaisir de vous y voir,

Maud

En roue libre, le festival du voyage à vélo

Le samedi 17 mars 2018, le GRACQ de Watermael-Boitsfort propose aux amoureux de la petite reine une journée entièrement dédiée aux voyages à vélo : le festival En roue libre. Les projections de films vous feront découvrir qu’ici ou ailleurs, seul(e), en famille ou entre amis, que l’on soit jeune ou moins jeune, valide ou moins valide, le vélo permet bien des projets ! Ateliers, rencontres, stands d’information vous permettront de rêver ou de concrétiser vos futures escapades à deux roues.

Festival En roue libre, de 10h30 à 23h00, le 17 mars 2018
Maison haute et La Vénerie / Ecuries, place Antoine Gilson 2 – 3, 1170 Bruxelles
www.enrouelibre.beinfo@enrouelibre.be

Le programme alléchant est par ici

Et la bande-annonce par ici

https://i0.wp.com/www.enrouelibre.be/wp-content/uploads/affiche_voyagevelo.jpg

 

Retour au « plat » pays!

IMG_0815La Cigale ayant chanté durant plus de deux années
Sur les sentiers et les océans du monde
Jusqu’au bout du monde elle a virevolté
Au Paradis des Cigales patagonien* elle s’est réfugiée
* (alias El Bolsón)
Mais voilà que le chant des siens l’a ramené à ses terres natales
Il paraît qu’ici aussi les Cigales cymbalisent, craquettent et stridulent
Dans un Vieux continent piétiné par la dictature des Fourmis…
Je viens donc me joindre à vos stridulations :
Combat éternel pour une juste revanche des Cigales !

Malgré la réputation affligée aux cigales, figurez-vous qu’elles triment de bon cœur – à venir donc bientôt sur ce blog :

  • une vidéo de ces deux années de voyage, guidée par le chant des cigales!
    Présentée dans le cadre de deux soirées thématiques autour du voyage qui avaient lieu sur Bariloche (Patagonie argentine), je m’attèle à présent à la version francophone… [depuis lors, elle est visionnable ici]

D’ici là, recevez mes meilleures stridulations cigalesques,
depuis le « plat » pays (plat : pour ceux qui ne l’ont pas parcouru à bicyclette!),

La CycloCigale et son fidèle destrier Caminante

– – –

Une semaine de départ à travers le « plat pays » haute en couleurs ! (22-30 juin 2011)

«  Avoir des amis, c’est être riche. « , PLAUTE

– – –

Etapes (J1-J9) : Lennik – (Bruxelles) – (Waterloo) – Ottignies – Spontin – Braives – Liège – Buissonville – Beauraing – Couvin – Aublain

– – –

Une première semaine de voyage mouvementée… illustrée en images : Lire la suite

22 juin 2011 – Jour J : Départ de Lennik… sous une pluie battante!

« La vie est un bien perdu pour celui qui ne l’a pas vécu comme il l’aurait voulu », Mihai EMINESCU

– – –

Étape J1 : Lennik – (Bruxelles) – (Waterloo) – Ottignies

– – –

Ça y est. Je suis partie !

J’ai enfourché mon vélo sous une pluie battante, en compagnie de Dimitri et de son fils Basile – mon neveu – qui va sur ses deux ans, et qui est quant à lui assis sur un siège fixé à l’avant du vélo, entre les bras fermes de son père.

« The Momo’s bike tour. 1ère étape : Lennik. » La banderole confectionné par les mains de ma sœur en l’honneur de mon départ est secouée par le vent et la pluie.

Julia nous regarde partir depuis le pas de la porte. J’ai le cœur serré. La gorge un peu nouée. Ca y est, c’est le grand départ. Celui que j’attends depuis des années. Heureusement, me dis-je, qu’au Niger, la pluie est synonyme d’espoir. Heureux est celui qui est accueilli dans un nouveau lieu par la pluie. Peu importe finalement que le Niger ne fasse pas partie des destinations envisagées pour ce voyage, j’adopte cet adage :

Départ pluvieux, voyage merveilleux. Lire la suite